LA FERTE LOUPIERE

  1. La Ferté Loupière est un petit bourg du département de l’Yonne, son origine remonte au moyen âge, c’était à l’époque un village fortifié, d’où son nom de Ferté, quand à Loupière il semblerait que cela vienne du fait de l’abondance de loups en ces lieux. Fortifications et château ayant disparus, ce qui fait l’intérêt touristique de cette agglomération, c’est son église Saint Germain, construite au début du 12ème siècle, elle fut remaniée au 15ème siècle puis au 17ème siècle, c’est dans cette configuration que nous la trouvons aujourd’hui. 
  2. L’église abrite une des rares danses macabres éxistant en France, on en recense officiellement que huit. Longue de 25 mètres cette fresque a été èxècutèe sur enduit sec au 15ème siècle, elle a été dégagée en 1910 du badigeon qui la couvrait et protègeait. 
  3. La danse macabre est précédée d’un « dict des trois morts et des trois vifs », c’est la légende qui représente sous forme de peinture trois cadavres s’adressant a trois jeunes cavaliers qui leur rappellent la brièvetéde la vie.
  4. La scène de la danse comporte quarante deux personnages qui dansent le branle qui au 15ème siècle est l’un des pas constitutifs de la basse danse dont l’origine remonte aux rondes du moyen âge. Au début de la fresque, un homme, le récitant est assis et écrit sur son parchemin, il présente le branle dansé par les personnages et rythmé par trois squelettes musiciens. 
  5. Le cortège suit, formé de dix neuf couples de vivants escortés par leurs morts. Cet ensemble de clercs et de laïcs représente toutes les conditions sociales. Les vivants se détachent sur le fond blanc, vêtus de costumes colorés aux harmonies d’ocres, de verts, de roses et de violets. Le souci du détail a guidé l’artiste, l’expression des visages reflète la peur des vivants face à leur mort grimaçante. Ces attitudes gesticulantes rendent plus légère la terreur dramatique de la scène. La moralité que l’on peut tirer de cette bande dessinée médiévale est que la mort est inattendue, inévitable et qu’elle rétablit l’égalité entre les hommes.
  6. Deux autres peintures ornent les piliers de l’église Saint Germain, Saint Michel terrassant le démon et la Vierge de l’Annonciation. 
Publicités

A propos francoisclaude

J'aime beaucoup voyager, en France comme à l'étranger et lors de ces déplacements, j'essaie de faire de bonnes photos et vidéos.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour LA FERTE LOUPIERE

  1. myoso68 dit :

    bonjour Claude François,
    ah suis bien contente voilà une nouvelle visite,
    contente de visiter LA FERTE LOUPIERE….
    tjrs d’une façon très intéressante grâce à toi !!!
    étrange la danse macabre dans une église !!!
    bisous depuis sud alsace !!!

  2. maurtimer dit :

    je reviens faire la danse macabre du côté de ton blog, avec un billet bien étoffé
    bien amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s