LE CHÂTEAU DE SAINT FARGEAU

yonne-2016-050Saint Fargeau, capitale de la Puisaye est une ville d’environ 1700 âmes située en Bourgogne dans le département de l’Yonne. De son  riche passé, ce gros bourg offre aux visiteurs la découverte d’un grand nombre de maisons anciennes à pans de bois, la tour de l’horloge construite en pierre et brique date du XVème siècle, c’est une ancienne porte fortifiée donnant accès à la ville; l’église sainte Ferréole fut construite à la fin du XIIIème siècle. A la suite de fouilles, la découverte de bijoux gallo-romains confirme que le site a été occupé par nos ancêtres les gaulois, mais nous sommes en Bourgogne, terre de Vercingétorix.yonne-2016-028 La pièce maîtresse à découvrir à Saint Fargeau, c’est le château qui, à l’origine n’était qu’un simple rendez-vous de chasse fortifié construit vers l’an 1.000 par un fils naturel d’Hugues Capet du nom d’Héribert qui occupait la charge d’évêque d’Auxerre. Au fil des siècles le château et ses terres changèrent de propriétaires et la place sera prise par les anglais pendant la guerre de cent ans. En 1450 Jacques Coeur, grand argentier du royaume de France achète le château, accusé de malversations il en est dépossédé un an plus tard par son juge Antoine de Chabannes qui rachète a vil prix le domaine et y entreprend des travaux d’agrandissement en lui donnant la forme pentagonale que nous lui connaissons aujourd’hui.yonne-2016-031 En 1566 Renée d’Anjou, une descendante d’Antoine de Chabannes épouse François de Bourbon, en 1576 le roi Henri III érige le comté de Saint Fargeau en duché-pairie, Saint Fargeau passe ainsi dans la famille royale jusqu’à  » La Grande Mademoiselle  » cousine de Louis XIV. Pendant la Fronde, Anne-Marie-Louise d’Orléans s’oppose à son royal cousin en fermant à ses troupes les portes de la ville d’Orléans ce qui lui vaut en 1652 son exil à Saint Fargeau; déçue par l’état des lieux, elle charge Jean-François Le Vau de reprendre les 4 façades intérieures  du château; les travaux qui dureront 4 ans donnent au bâtiment l’aspect dans le quel il se trouve aujourd’huiyonne-2016-044. En 1715 le château de Saint Fargeau devient la propriété de Michel-Robert Le Peletier des Forts et c’est en 1778 qu’il échoit par héritage à Louis-Michel Lepeletier de Saint Fargeau, avocat et conseiller au parlement de Paris il passe avocat général en 1785. Aux Etats Généraux de 1789 il est élu député de la noblesse de Paris. Après l’abolition des titres de noblesse il n’est plu que Michel Lepeletier. En juin 1790 il est président de l’Assemblée Nationale Constituante. Au procès de Louis XVI il vote la mort du roi le 20 janvier 1793 et le soir même alors qu’il est attablé dans un restaurant du Palais Royal il est blessé à mort par un ancien garde de Louis XVI et décèdera  vers 11 heure du soir, la veille de l’exécution du monarque. Il repose maintenant dans la chapelle du château de Saint Fargeau

Le blason de Mademoiselle de Monpensier

Le blason de Mademoiselle de Monpensier

La galerie des portraits

La galerie des portraits

L'escalier d'honneur

L’escalier d’honneur

 

La salle des gardes

La salle des gardes

Publicités

A propos francoisclaude

J'aime beaucoup voyager, en France comme à l'étranger et lors de ces déplacements, j'essaie de faire de bonnes photos et vidéos.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour LE CHÂTEAU DE SAINT FARGEAU

  1. vavadu92 dit :

    Coucou Claude
    Contente de lire ton nouveau billet 🙂
    Cela m’ a permis de voyager et découvrir la Bourgogne. Tout en me promenant dans le château et j’aurai bien piquer une tête dans le lac ça m’aurait rafraîchie 🙂 Ici on étouffe..
    Prends soin de toi .Bonne journée à toi .BISOUS
    Je te dépose un petit BREUVAGE 🙂

    • Merci VAVA pour ton petit coup bien frais, il est le bienvenu avec la chaleur qui règne encore aujourd’hui. Oui ce château est très intéressant de par son histoire parfois tragique, il a brulé deux fois et a échappé au saccage par les révolutionnaires par ce que son propriétaire Lepeletier a été reconnu comme le premier martyre de la révolution et c’est dans ses murs qu’a été tourné pour la télé  » Au plaisir de Dieu  » une grande fresque tirée du roman de Jean d’Ormesson dont la famille a fait parti des propriétaires de ce domaine. Grosses bises et bonne soirée.

  2. jcbrossard1 dit :

    Contente de vous revoir sur le net après un long silence, très intéressants commentaires, nous avons visité ce château qui a appartenu à notre académicien Jean D’Ormesson, qui pour des raisons financières l’a vendu (un gouffre) mais que c’est beau!!! amitiés
    il en parle dans pas mal de ses livres

  3. kmaidy2 dit :

    bonjour Claude,
    merci pour cette visite intéressante de st Fargeau,
    au fur et à mesure, que je lisais, je me demandais pourquoi le nom de ce lieu m’était familier,
    mais en lisant les coms, j’ai bien entendu tout compris, c’est grâce à Jean d’Ormesson !
    bises et bonne journée à toi !
    fait nettement moins lourd aujourd’hui en alsace …. on respire à nouveau mieux ….

  4. kmaidy2 dit :

    soleil dans le dos ce midi, ici aussi, finalement il tape à nouveau fort , même si ce matin était bien aéré !
    me demandais si nos blogs fonctionnaient encore, tu me rassures là avec tes coms !
    un sage Jean d’Ormesson !
    bises !

  5. jcbrossard1 dit :

    Sauveur-en-Puisaye. nous avions également écrivain » Colette » avec ses chats, qui nous a laissé des écrits sur le Puisaye , très intéressant, comme vous êtes super doué, pour les reportages, nous attendons la suite  » peut être l’an prochain », amitiés

  6. jcbrossard1 dit :

    Ok j ai trouvé tous vos reportages sont supers intéressants, c’est un plaisir de vous lire et de voir vos photos, j avoue que j ai un peu de mal avec votre site, surtout que je suis sur tablette.
    Enfin demain je regagne « mes appartements », je serais peut être plus à mon aise sur mon ordinateur.
    Bonne soirée amitiés. MB

  7. kmaidy2 dit :

    bonjour Claude,
    j’ai lu avec grand intérêt ton com concernant les vins de bourgogne que nous connaissons très mal !
    bises !

  8. jcbrossard1 dit :

    Je n’ai pas vu la route des vins, nous l’avons faite mais je ne vois pas votre reportage. A Sancerres j’ai demandé un tire bouchon comme vous me l’aviez suggéré, chez les vignerons!!!! ils ne connaissent pas , par contre au centre Ville pas de problème  » tire bouchon pour gaucher », l’un de mes petits fils gaucher, il trouve cela très bien!!!!
    amitiés MB

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s