COLETTE DU BERCEAU A WILLY

yonne-2016-001Dans la froideur de l’hiver bourguignon, le 28 janvier1873, au 5 de la rue de l’Hospice à Saint Sauveur en Puisaye une petite fille poussait son premier cri en venant au monde dans la belle maison bourgeoise de ses parents. Le père, Julien Joseph Colette est le percepteur de la ville, charge qui  a été concédée en reconnaissance de la Nation au Saint Cyrien capitaine des zouaves Colette gravement blessé au combat et amputé de la jambe gauche. La maman, Sidonie Landoy, veuve Robineau-Duclos épouse Colette a hérité de son défunt mari des bâtiments de la rue de l’Hospice qui abrite maintenant la nouvelle venue, Sidonie Gabrielle Colette, sa demie-soeur , Juliette Robineau née en 1860, son demi-frère Achille Robineau né en 1863, son frère Léopold Colette né en 1866.yonne-2016-009 Nous pouvons aujourd’hui remonter le temps, 143 ans nous séparent de la naissance de Gabrielle Colette et il est possible de mettre nos pas dans les siens grâce a un exceptionnel travail de restauration de sa maison natale mené par l’association  » la maison de Colette ». Le jardin d’en face, le jardin du haut, le jardin du bas ont été reconstitués en fonction des descriptions que l’écrivaine en donnait dans ses livres. Le jardin d’en face, de l’autre côté de la rue avait été acheté par la famille Colette pour éviter le vis à vis d’une construction, il a été replanté à l’identique comme le jardin du haut et le jardin du bas. C’est à la spécialiste des jardins historiques Françoise Phiquepal que nous devons ces très belles réalisations.yonne-2016-007 Si la remise en état des jardins est une réussite, la reconstitution de l’intérieur du bâtiment tient du miracle, pour retrouver peintures et papiers peints d’origine recouverts de plusieurs couches relève du travail au scalpel d’un chirurgien, photographies, lambeaux de tapisserie vont permettre de refabriquer à l’identique  les matériaux nécessaires  à la mise en oeuvre de la réhabilitation des surfaces murales. En ce qui concerne l’ameublement, environ 20% des pièces sont celles ayant appartenu à la famille Colette, pour le reste elles sont d’époque et souvent d’origine locale, ce qui restitue bien l’ambiance familiale dans la quelle évoluait la jeune Colette jusqu’à l’âge de 18 ans.yonne-2016-016

1891, l’année terrible pour la famille Colette ruinée par des dépenses inconsidérées ils sont obligés de procéder à la vente volontaire de leurs biens, meubles et immeuble de Saint Sauveur, c’est un déchirement pour Gabrielle Colette que de quitter la maison du bonheur de son enfance pour rejoindre, à une quarantaine de kilomètres, Châtillon sur Loing où Achille Robineau, médecin de la ville va accueillir temporairement les Colette et leurs enfants dans la maison qu’il occupe au 20 de la rue de l’Eglise, en attendant que Jules Colette trouve de quoi loger sa famille dans cette ville du Loiret qu’il ne quittera plu jusqu’à son décès en 1905.yonne-2016-020 Gabrielle Colette commence une nouvelle vie sur cette terre du Gâtinais qu’elle va découvrir en accompagnant Achille dans ses visites de médecin de campagne et c’est à Châtillon sur Loing qu’elle rencontre un journaliste parisien, Henry Gautier-Villars, alias Willy; il est chauve, a 15 ans de plus qu’elle, elle a 20 ans, il lui demande sa main et elle accepte, c’est l’alliance de la carpe et du lapin. Le 15 mai 1893, mariage civil à la mairie de Châtillon sur Loing, la cérémonie religieuse est réduite à une simple bénédiction donnée à 4 heure de l’après midi dans l’église située à deux pas de la maison d’Achille et ce dans la plus stricte intimité.yonne-2016-024 Colette et son époux ont regagné la capitale, Gabrielle va écrire ses premiers livres que Willy s’empressera de signer, mais cela est une autre histoire. La famille Colette demeurera à Châtillon sur Loing ( qui deviendra Châtillon Coligny en 1896 dans une maison au 9 de la rue de l’Egalité.yonne-2016-025

Publicités

A propos francoisclaude

J'aime beaucoup voyager, en France comme à l'étranger et lors de ces déplacements, j'essaie de faire de bonnes photos et vidéos.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour COLETTE DU BERCEAU A WILLY

  1. jcbrossard1 dit :

    Encore un super reportage très intéressant, j’aime , j’ai aimé Colette dans ma jeunesse, j’ai lu pratiquement tous ses livres, quelle belle écriture que la sienne !!!!, je pensais qu’elle avait habité au Palais Royal à la fin de sa vie ??? mais sans certitude

  2. kmaidy2 dit :

    bonsoir Claude,
    grâce au film qui a passé aussi à la télé,
    on connait bien la vie de Colette , à partir du moment où Willy a signé ses livres et où elle a quitté ce mari après des disputes houleuses … une écrivaine que j’ai lu pendant ma jeunesse. . Mais finalement on connait peu de choses de son enfance, voilà pourquoi j’ai lu avec grand intérêt ton billet !
    avec des bises, te souhaite un bon mois d’octobre !

    • Willy a été son premier époux et il y en a eu d’ autres comme de Jouvenel, sans compter ses amants et amantes, Maurice Goudeket a été son troisième et dernier mari, elle le sauva de la gestapo pendant l’occupation allemande. Bonne journée, bises.

  3. vavadu92 dit :

    Coucou Claude
    Encore un billet intéressant
    Avec tous ses jardins , il manque un peu de fleurs 🙂 pour égayer cette page.
    Bonne journée à toi Gros bisous

  4. jcbrossard1 dit :

    Merci pour la confirmation, bonne journée MB

  5. sylecri dit :

    quelle drôle d’époque où les femmes vivaient sous la coupe de leur mari c’est pour ça qu’on évolue pour avoir une chance de réussir à planifier le sentiment dans lequel la parité est un socle éternel

  6. vavadu92 dit :

    Un bisou par ici ..J’ai lu chez Maidy que tu vas partir en Bretagne
    Bon courage à toi pour ses jours à venir ..
    On y pense toujours enfin pas qu’ en cette période là.

  7. vavadu92 dit :

    ღ˚ •。★★* ˚ ˚✰˚ ˛★★* ° 。* ° ˚ • ★★ 。•°*”˜˜”*°•★
    Joyeux Noël mon petit Claude avec ta petite famille
    ღ˚ •。★★* ˚✰˚ ˛★Bisous ★* ° 。* ˚ • ★★ 。•°*”˜˜”*°•★

  8. kmaidy dit :

    Bonne et Belle Année à toi Claude,
    avec mes Meilleurs Voeux surtout de santé,
    et des bises amicales !

  9. vavadu92 dit :

    Tous mes bons vœux Claude pour cette nouvelle année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s