L’ETANG DU TER

017

L’étang  a pour origine une ria, basse vallée de la rivière côtière, le Ter, qui se jetait dans la rade de Lorient; en 1967 la construction d’un pont-digue sur la route reliant Lorient à Larmor Plage ferme la ria et crée en amont l’étang dit de Kermélo. En 1997 une nouvelle digue est construite sur la commune de Ploemeur pour retenir les eaux du Ter et former l’étang Saint Mathurin qui se déverse en aval dans l’étang de Kermélo, c’est l’ensemble de ces deux pièces d’eau qui forme l’étang du Ter réparti sur trois communes, Lorient, Larmor Plage et Ploemeur.011

L’étang de Kermélo est un bassin d’eau saumâtre puisque alimenté par le dévers de Saint Mathurin en eau douce et à chaque grande marée l’ouverture des vannes du pont-digue à basse mer le vide en partie; à pleine mer c’est l’eau de l’océan qui pénètre pour rétablir le niveau. Le renouvellement de l’eau est indispensable pour réoxygéner  cette eau stagnante et permettre à la faune et à la flore aquatique de se développer normalement. Ouvertes au public, les rives de l’étang du Ter est un lieu014 de promenade très apprécié des familles de la région et des estivants, le pique-nique y est autorisé et des tables et bancs rustiques sont mis à la disposition des visiteurs; un parcours sportif avec agrès permet aux jeunes athlètes d’entretenir leur forme, des aires de jeux sont réservées aux enfants, une base nautique permet de s’initier à la pratique de la planche à voile et aux autres sports de plan d’eau.012

Un grand nombre d’oiseaux fréquentent cette grande nappe d’eau, certains occasionnellement comme le goéland cendré qui est un migrateur hivernant ou le sterne Pierre Garin, migrateur estivant. D’autres sont sédentaires tels les cygnes, les hérons cendrés et une forte colonie de grands cormorans, un oiseau piscivore qui peut plonger jusqu’à dix mètres de profondeur pour saisir sa proie. Après sa pêche il passe des heures à se faire sécher car son plumage n’est pas imperméabilisé, ainsi lesté par l’eau il peut plonger plus profondément003

Les rives de l’étang sont très arborées ce qui permet l’été de très agréables promenades à l’ombre des grands feuillus comme les hêtres, le chênes les châtaigniers, en hiver ces arbres auront perdu leurs feuilles mais les résineux, pins, sapins, mélèzes conservent leur couleur verte. L’automne vous offrira les belles couleurs mordorées d’une nature qui s’apprête à s’endormir en attendant sa résurrection printanière. Si vous venez dans la région de Lorient à quelque saison que ce soit, prenez le temps d’un grand bol d’air sur ce site merveilleux.001

 

CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR AGRANDIR

 

Advertisements

A propos francoisclaude

J'aime beaucoup voyager, en France comme à l'étranger et lors de ces déplacements, j'essaie de faire de bonnes photos et vidéos.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’ETANG DU TER

  1. kmaidy dit :

    bonsoir Claude,
    un billet bien documenté, agreable à lire !
    certaines photos me font penser à la camargue alsacienne ,
    mais ici ni sterne, ni goeland !
    Bises !

    • Il est certain que goélands et sternes ne doivent pas fréquenter les eaux alsaciennes, mais sur la région parisienne nous avons des mouettes, j’ignore comment elles sont venues s’installer ici. Vous, vous avez vos cigognes et elles n’ont jamais fréquenté la Bretagne, chaque chose à sa place! Bonne journée, bises.

      • kmaidy dit :

        sourire, c’est tout à fait cela !
        ici aussi tout le long du rhin, il y a des mouettes,
        et je me suis posée la même question ,
        sûrement grâce aux bateaux !
        parait qu’il y a des cigognes partout maintenant,
        zoe m’avait envoyé des photos en normandie !
        avec des bises, te souhaite bonne soirée !

  2. vavadu92 dit :

    Coucou Claude
    Joli billet..Cela doit être agréable de s’y promener.
    Je ne sais si y en a ? Mais çà me rappelle des souvenirs de jeunesse 🙂
    Bon début de semaine Bisous

  3. Tu as raison VAVA, plusieurs espèces de batraciens vivent dans l’étang Saint Mathurin qui est en eau douce, l’eau saumâtre ne semble pas leur convenir, il en faut pour tous les goûts. Bonne journée, bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s